Les douleurs articulaires à la ménopause

Vous est-il arrivé de vous lever un matin avec une douleur aux chevilles, aux genoux et de marcher comme un robot rouillé? Eh bien, outre les bouffées de chaleur, un autre symptôme de la ménopause sont les douleurs au niveau des articulations! Avant d’entrer dans le vif du sujet, faisons un petit rappel sur le rôle des hormones.

Comme vous le savez la ménopause signifie la fin des menstruations. Par conséquent, c’est également la fin de l’ovulation et de la production d’hormones sexuelles (œstrogènes et progestérone) par les ovaires. Ces hormones ont une fonction importante dans les menstruations. Elles servent à préparer un « nid » dans l’utérus espérant qu’une grossesse aura lieu. Lorsqu’aucune ovule n’est fécondée le taux d’hormones baisse et permet de vider ce nid (les menstruations ont lieu). Ce cycle recommence chaque mois.

Les œstrogènes servent également à inhiber la résorption osseuse. Alors lorsqu’en début de ménopause les femmes ressentent des douleurs aux articulations, celles-ci sont liées à la baisse d’œstrogènes. Cette baisse amène une réaction inflammatoire des articulations. Heureusement, les douleurs  ressenties lors des premiers mois s’estomperont par la suite.

Il est important de faire la distinction entre la douleur articulaire et la douleur arthritique. Les femmes souffrant de douleur articulaire due à la ménopause peuvent soulager leurs symptômes avec des anti-inflammatoires ou de petites doses d’hormonothérapie. Les douleurs articulaires sont une réaction à la ménopause alors que les douleurs arthritiques sont liées à une maladie auto-immune.

Que pouvez-vous faire contre ces douleurs?

Établissez une routine d’échauffement à faire chaque matin comme celle présentée plus bas. Bouger doucement vos articulations par de petits mouvements rotatoires. Cela aura pour effet de lubrifier vos articulations et vous vous sentirez moins « rouillé »!

Bon entraînement!
Véronique Gagné
Kinésiologue